Spécialités locales

Le Cognac et le Pineau des Charentes

 

  • Le Cognac, fruit d’une double distillation d’eau de vie de vin, est un spiritueux mondialement connu. Vous apprécierez tous ses arômes en le consommant en digestif ou dans un cocktail. Situé non loin de la ville de Cognac, le Sud Charente fait partie de la zone de production du Cognac, eau de vie d’Appellation d’Origine Contrôlée (AOC).
  • Le Pineau, savant mélange de moût de raisin et d’eau de vie de Cognac, est un vin de liqueur d’appellation d’origine contrôlée. Qu’il soit blanc ou rouge, il doit être servi très frais en apéritif, pour accompagner du foie gras, melon ou encore un dessert.
Le brûlot charentais

Le brûlot charentais consiste à verser dans la soucoupe de la tasse à café du Cognac et de le faire flamber donnant alors au café les savoureux parfums du Cognac. Les viticulteurs charentais utilisaient cette méthode pour réchauffer leur café froid.

Dégustez-les directement à la propriété chez l’un de nos producteurs passionnés !
L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, A CONSOMMER AVEC MODÉRATION.

Le veau de Chalais et la Poule de Barbezieux, deux produits ayant obtenu l’identifiant régional « signé Poitou-Charentes » :

 

  • La production du veau de Chalais est une tradition ancestrale dont la viande est reconnue pour sa chair blanche d’une extrême tendreté. Les veaux sont issus de race à viande ou mixtes, nourris au lait entier, allaités au pis.

 

  • Originaire de Charente, dans la région de Barbezieux, le poulet de race de Barbezieux, reconnu pour sa chair ferme, figure parmi les 500 races de volailles françaises les plus anciennes. En plus de son plumage de couleur exclusivement noire, cette poule présente une taille imposante.

 

Retrouvez les producteurs de veau de Chalais et de poule de Barbezieux dans notre rubrique « Les producteurs locaux ».

Les escargots et les noix

 

  • L’escargot « Le petit-gris » est si apprécié dans la région qu’il est devenu l’emblème du charentais, appelé communément « cagouillard », « luma », « cagouille ». Il se consomme « à la charentaise » farci à la chair à saucisse mais aussi farci au beurre et à l’ail.

 

  • Aliment aux propriétés nutritionnelles reconnues (lutte contre le mauvais cholestérol, prévention des maladies cardiovasculaires, source d’acides gras essentiels, etc.), la noix est aussi cultivée en Sud Charente, territoire qui fait partie de l’Appellation d’Origine Contrôlée « Noix du Périgord ». Sa consommation se décline en huile, farine, gourmandises.

 

Ci-dessus les gourmandises de Lérisson Gourmand, à Reignac (16360).

Et pour finir, les gourmandises sucrées ; la galette charentaise, les cornuelles de Villebois-Lavalette et la pine de Barbezieux :

 

  • La galette charentaise, la plus typique de nos gourmandises, était servie en toutes occasions : fêtes familiales, réceptions ou simples goûters ! Composée d’une pâte sèche aromatisée avec des morceaux d’angélique, cette galette était souvent réparée à la va-vite dès que des visiteurs se présentaient. On la servait chaude, accompagnée d’un café, d’un verre de vin blanc ou d’un verre de Pineau des Charentes.

 

  • Les cornuelles de Villebois-Lavalette, sont des biscuits sablés de printemps dégustés traditionnellement à l’occasion de la fête des Rameaux. Leurs formes triangulaires évoquent la Trinité ou la fécondité féminine.

 

  • À la même période, la Pine de Barbezieux, originaire de la ville éponyme est une pâtisserie à base de pâte à choux dont la forme évoque la virilité.

La galette charentaise

La cornuelle

La pine de Barbezieux